Eurotunnel remporte une première victoire

©2006 20 minutes

— 

La direction d'Eurotunnel peut souffler. Tous ceux à qui la société du tunnel sous la Manche doit de l'argent ont accepté, hier, son plan pour réduire de neuf à quatre milliards d'euros la dette qui l'étouffe. Avec ce vote positif, même par une courte majorité, c'est la perspective d'un redressement judiciaire qui s'éloigne. Désormais, ce projet – qui prévoit qu'une partie des créanciers ne recouvre pas toute leur mise – doit obtenir l'aval du tribunal de commerce de Paris. Avant sa mise en oeuvre, l'entreprise devra aussi convaincre les actionnaires, qui sont 800 000 en France. La réduction de la dette implique aussi une baisse de leurs perspectives de gains et de leur influence.