GB: le chômage a légèrement reculé en juillet 

© 2013 AFP

— 

L'annonce mercredi d'une légère baisse du chômage en juillet au Royaume-Uni s'ajoute à une série de bonnes nouvelles pour le gouvernement de coalition, mais nombre d'analystes et certains ministres invitent à la prudence avant de conclure au succès de trois ans d'austérité controversée.
L'annonce mercredi d'une légère baisse du chômage en juillet au Royaume-Uni s'ajoute à une série de bonnes nouvelles pour le gouvernement de coalition, mais nombre d'analystes et certains ministres invitent à la prudence avant de conclure au succès de trois ans d'austérité controversée. — Leon Neal AFP

Le taux de chômage a légèrement baissé à 7,7% au Royaume-Uni sur la période de trois mois achevée fin juillet, après quatre mois de stabilité à 7,8%, a annoncé mercredi l'Office des statistiques nationales (ONS).

Cet indicateur était particulièrement attendu par les économistes et les marchés financiers. Le ministre des Finances George Osborne a affirmé lundi que les mesures d'austérité produisaient leurs effets, ce qui pourrait entraîner une modification de la politique monétaire menée par la Banque d'Angleterre.

La banque centrale a opéré mi-août un changement majeur sous la houlette de son nouveau gouverneur, le Canadien Mark Carney, en annonçant qu'elle ne relèverait pas son taux d'intérêt, actuellement au niveau exceptionnellement bas de 0,50%, et ne réduirait pas ses injections massives de liquidités tant que le taux de chômage sera supérieur à 7%.

Le nombre de personnes à la recherche d'un emploi est passé de 2,51 millions fin juin à 2,49 millions à fin juillet.

Le taux d'emploi a progressé de son côté à 71,6%, contre 71,5% à fin juillet, avec 29,84 millions de personnes disposant d'un emploi fin juillet, un record depuis le début de la série statistique en 1971, contre 29,77 millions un mois plus tôt.