Arianespace signe 5 contrats de lancements de satellites

© 2013 AFP

— 

Course au lanceur le plus économique, nouvelles gammes de satellites et de services, la bataille de l'espace fait rage entre industriels qui se disputent un marché de plus de 200 milliards de dollars par an.
Course au lanceur le plus économique, nouvelles gammes de satellites et de services, la bataille de l'espace fait rage entre industriels qui se disputent un marché de plus de 200 milliards de dollars par an. — JM Guillon ESA CNES Arianespace

Arianespace a annoncé lundi la signature de cinq nouveaux contrats de lancements de satellites, qui lui permettent d'afficher un carnet de commandes «record» d'une valeur de plus de 4 milliards d'euros.

«Arianespace dispose d’un carnet de commandes record, provenant de 26 clients», indique-t-il dans un communiqué diffusé à l'occasion de la World Satellite Business Week, qui se déroule du 9 au 13 septembre à Paris.

Le groupe précise qu'il a «34 satellites à lancer en orbite de transfert géostationnaire avec Ariane 5 et 3 lancements dédiés d’Ariane 5, 10 lancements spécifiques de Soyuz et 4 lancements de Vega, soit plus de trois ans d’activité et un carnet de commandes d’une valeur de plus de 4 milliards d’euros.»

Il fait état de la signature de cinq nouveaux contrats de lancements à l'occasion de ce grand rendez-vous du secteur de l'espace: deux contrats avec DirectTV, un contrat avec Star One (Star One D1), un contrat avec SkyPerfect JSAT et un contrat avec Intelsat (Intelsat 34).

Arianespace rappelle également avoir été récemment sélectionné par Visiona Tecnología Espacial pour le lancement du satellite SGDC (Satellite Gouvernemental pour la Défense et les Communications du Brésil).

«Depuis le début de l’année 2013, Arianespace aura donc signé au total 13 contrats de lancements, pour un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard d'euros, soit 62% de parts de marché», se félicite le groupe.