Fiscalisation des heures supplémentaires: «Il n'y aura pas de retour en arrière», assure Najat Vallaud-Belkacem

avec AFP

— 

Le gouvernement ne «reviendra pas sur la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires», «il n'y aura pas de retour en arrière», a assuré mercredi la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

«Je confirme que nous n'allons pas revenir sur la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires» car «dans cette période où l'objectif prioritaire du gouvernement est d'inverser la courbe du chômage», une telle mesure «ne va pas dans le bon sens», a expliqué la ministre sur RMC et BFM-TV, alors qu'un débat s'est engagé à gauche sur les moyens de soutenir le pouvoir d'achat des plus modestes.

Selon la porte-parole, «réduire les cotisations des employeurs sur le temps supplémentaire effectué par des salariés déjà en activité, c'est les désinciter à embaucher de nouveaux salariés».