Le budget loisirs annuel moyen des Français atteint 646 euros

M.B.

— 

Un homme avec un ordinateur.
Un homme avec un ordinateur. — PURESTOCK/SIPA

Après un recul historique du pouvoir d’achat de 0,9% en 2012, une partie des Français est bien décidée à se faire plaisir. Selon la dernière étude «Le Sofinscope – Baromètre Opinion Way pour Sofinco» menée du 31 juillet au 2 août 2013 auprès d’un échantillon de 1.051 personnes âgées de 18 ans et plus (méthodes des quotas), le budget moyen consacré aux loisirs est en hausse de 3% et passe à 646 euros en 2013.

Une hausse généralisée

Toutes les catégories ont augmenté leur niveau de dépense. Ainsi, les foyers dont les revenus mensuels sont supérieurs à 3.500 euros ont un budget annuel de 1.038 euros (+10%) ; les foyers percevant moins de 1.000 euros mensuels consacrent quant à eux 370 euros par an (+16%). Idem pour les foyers avec enfants à 604 euros (+3%) par an et les seniors: 760 euros (+7%).

Mais si les Français déclarent à 64% choisir des loisirs pour le plaisir, le bien-être et l’enrichissement que cela leur apporte, 45% concèdent pratiquer leur activité en fonction du prix.

Pas étonnant dans ce contexte que l’ordinateur/Internet (72%) suivi de la télévision (59%) soient les deux loisirs les plus pratiqués. «Le motif de ce classement? Des activités peu coûteuses réalisées au sein du domicile», confirme l’enquête. Et après les loisirs distractifs, les Français privilégient à 46% les loisirs culturels (musée, cinéma, lecture, théâtre…) devant les loisirs de plein-air (randonnée, jardinage…), cités pour 37% d’entre eux.

Des durées très contratsées

En moyenne, les sondés consacrent 9h53 hebdomadaires aux activités distractives, culturelles ou intellectuelles. Si les retraités s’accordent 13h58 contre 8h05 seulement pour les actifs (soit 23 minutes de moins que l’an passé), la structure familiale est également source de clivage.

Quand les parents bénéficient de 7h37, les couples sans enfant s’offrent 10h43 de temps de loisirs. De leur côté, les enfants profitent d’un temps moyen bien supérieur à celui des adultes avec 14h11 minutes chaque semaine.