Dray évoque «un point limite» de l'impôt

avec AFP

— 

Julien Dray, vice-président PS de l'Ile-de-France, évoque «un point limite» de l'impôt et la «nécessité d'aider ceux qui prennent des risques», dans une interview jeudi à L'opinion.

Comme on lui demande si la gauche est allée trop loin en matière d'imposition, l'ancien député et ex-porte-parole du PS répond :« l'impôt fait partie du pacte républicain. Il faut donc le défendre. On a besoin d'impôts pour bien faire fonctionner notre pays, notamment ses services publics».

La question la plus importante aujourd'hui est de redonner de la confiance

«Mais en même temps, il y a un point limite lorsque le système fiscal donne le sentiment que ceux qui travaillent et investissent ne le font plus que pour payer des impôts», nuance-t-il.

«C'est d'ailleurs pour cela que la question la plus importante aujourd'hui est de redonner de la confiance, de la volonté, d'aider ceux qui prennent des risques et investissent, de pousser la consommation. Et de ne plus être le pays qui a un des plus gros bas de laine de toute l'Europe», suggère Julien Dray.

«Mais en toile de fond de toutes ces initiatives, la question de la doxa économique de l'UE est à revoir», selon lui.