Désaccords entre FMI et Islande sur la politique économique

avec AFP

— 

Le Fonds monétaire international a fait état ce mercredi de ses désaccords avec l'Islande sur la politique économique et budgétaire et les prévisions de croissance.

L'institution de Washington prévoit 2,1% en 2014, tandis que Reykjavik croit à 3%, a révélé le FMI dans son rapport annuel sur l'économie islandaise. Pour 2013, leurs prévisions sont semblables (1,8 et 1,9% respectivement).

Depuis l'arrivée au pouvoir en mai d'un gouvernement de centre-droit, le Fonds a affiché un certain scepticisme face à un programme économique axé sur la réduction de la dette immobilière des ménages et la baisse de la fiscalité.

D'après le FMI, ces mesures risquent de creuser le déficit budgétaire sans pour autant stimuler l'économie, faute de cibler les ménages et les entreprises qui en ont véritablement besoin. Il table sur un déficit de 2,7% du PIB en 2013, puis 1,8% en 2014.