Trajets sur autoroutes: Comment faire des économies

Mathieu Bruckmüller

— 

Un péage autoroutier près de Toulouse.
Un péage autoroutier près de Toulouse. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Très chères autoroutes. A l’heure des grands départs en vacances, la Cour des comptes a dénoncé, mercredi, la hausse des tarifs pratiqués par les sociétés autoroutières  qui ont flambé de 11% depuis cinq ans.

Des hausses de prix très variables

Pendant la période 2009-2012, pour les véhicules légers, la progression des prix a été particulièrement importante (2,2%) chez SAPN (Société des autoroutes Paris-Normandie c’est-à-dire l’A13, l’A14, l’A29), ASF (Autoroutes du Sud de la France c'est-à-dire l’A9, l’A10, l’A11, l’A20, l’A62, l’A64, l’A89) et Escota (Autoroutes Esterel-Côte d'Azur c'est-à-dire l’A8 et l’A51). La hausse a été en moyenne de 1,9% chez Cofiroute (A10, A 11, A 81), APRR (A5, A6, A36, A89) et de 1,8% chez Area (A43 et A49), mais toujours «supérieure à l’inflation, qui n’a été que de 1,6% par an», constate ainsi le rapport des magistrats.

D’après le classement annuel de l’Internaute, c’est l’A65 entre Langon et Pau qui récupère la palme de l’autoroute la plus chère avec un coût de 14,4 centimes du kilomètre, suivie par l’A19 entre Sens et Artenay (14,08 centimes du kilomètre). L’A86 prend la troisième place avec 12,66 centimes du kilomètre. A l’inverse, le tronçon le moins cher est à mettre à l’actif de l’A75 entre Clermont-Ferrand et Béziers avec un prix qui oscille entre 2,1 ou 2,7 centimes du kilomètre.

Fractionner ses trajets

Mais de façon générale, à l’exception de l’A13 (Paris - Caen) et de l’A63 (Côte basque), il est possible de faire de substantielles économies. «Afin de réduire le coût de votre passage au péage, il existe une solution simple qui consiste à fractionner vos paiements... Si vous allez de la sortie 1 à 10, il peut être avantageux de sortir à la sortie 6... et de re-rentrer aussitôt sur la même autoroute. Sur l'autoroute, vous ne payez pas aux kilomètres parcourus. Il faut donc essayer toutes les possibilités de sortie/entrée sur votre trajet pour déterminer le meilleur coût», explique Franck Saless le fondateur du site autoroute-eco.fr, disponible aussi en application sur iPhone et Androïd.

Ainsi, sur un Paris-Lille qui coûte normalement 15,4 euros, si vous quittez une fois l’autoroute à la sortie 13-1 dite Albert, l’économie sera de 2,7 euros, soit 17,2% de moins. En sortant deux fois à Senlis, sortie 8, et à Albert, sortie 13-1, l’économie sera de 3,8 euros, soit 24,2% de moins. Elle atteindra 4,4 euros (28% de moins), si vous sortez en plus à Arras, sortie 15. Sur un Lille-Marseille, en utilisant cette astuce, vous pourrez économiser plus de 10 euros pour une perte de temps estimé à une dizaine de minutes.

>> L'autoroute: Vraiment plus rapide, vraiment plus chère?

Pensez aux heures creuses

Autre astuce, si vous êtes flexible, pensez à emprunter l’autoroute aux heures creuses. Sur l’A1, par exemple, le tarif est 25% moins cher, tarif vert, si vous franchissez le péage de certaines sorties (10, 9, 8 et à la barrière de péage de Chamant à Senlis) le dimanche, et les lundis et certains mardis fériés entre 14h30 et 16h30 ou entre 20h30 et 23h30.

Pour réduire la facture de votre trajet, pensez aussi quand vous faites le plein à privilégier les stations situées à proximité des autoroutes. «En effet, nous constatons depuis plusieurs années, qu'il existe un écart compris entre 16 et 18 centimes par litre de carburant entre les stations situées sur les autoroutes et celles situées à leurs sorties. Cela représente une économie de 10 euros sur un plein de 60 litres», indique Franck Ibled du comparateur carbeo.com.

Enfin, pour réduire la consommation d’essence de votre véhicule, ralentissez. Sur un Paris-Nice, en passant de 130 km/h à 120 km/h vous réaliserez une autre économie d’au moins 10 euros. Mises bout à bout, ces recommandations pourront vous faire gagner plus de 30 euros par trajet si vous traversez la France cet été.

>>Départ en vacances: Nos conseils pour ne pas vivre un enfer