Le chômage moins pénible au soleil

© 20 minutes

— 

Pour échapper à l’augmentation du chômage, mieux vaut habiter au sud de la Loire. C’est la conclusion d’une étude publiée, ce matin, par l’Insee, qui a comparé l’évolution des statistiques de l’emploi dans les 22 régions françaises. Neuf d’entre elles résistent à la montée du chômage observée depuis un an et demi. Mais le dynamisme du marché de l’emploi local n’explique pas tout. Dans le Nord-Pas-de-Calais, seule exception à ce tropisme sudiste, c’est la migration des habitants vers d’autres régions qui explique le recul du taux de chômage. Il reste d’ailleurs, à 11,9 %, largement supérieur à la moyenne nationale de 9,1 %. Ce sont en revanche bien les embauches qui expliquent la nette baisse observée en Paca et en Corse.