Le crédit aux crédules épinglé

© 20 minutes

— 

Une bouffée d’oxygène pour les victimes du manque d’information des organismes de crédit. Le Sénat a voté, hier, un amendement au projet de loi sur la sécurité financière, permettant aux commissions du surendettement de faire annuler les intérêts dus au créancier, si celui-ci n’a pas fourni toutes les informations exigées par la loi, s’il a abusé de la faiblesse du débiteur ou s’il lui a imposé des clauses abusives.