Bernard Tapie rachète 100% du journal «La Provence»

MEDIAS Le groupe Hersant Média se recentre sur «Nice matin», et revend toutes ses parts du quotidien provençal...

David Blanchard (avec AFP)
— 
Des journalistes devant le journal La Provence, à Marseille, attendent l'arrivée de Bernard Tapie, le 20 décembre 2012.
Des journalistes devant le journal La Provence, à Marseille, attendent l'arrivée de Bernard Tapie, le 20 décembre 2012. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le Groupe Hersant Média (GHM) a annoncé mardi dans un communiqué la cession du quotidien marseillais La Provence à Bernard Tapie, tandis que la famille Hersant va détenir la totalité de Nice Matin et des quotidiens des Antilles du groupe, ainsi que 50% de Corse Matin. Cet accord doit encore être soumis aux comités d'entreprise. En décembre dernier, Bernard Tapie avait pourtant assuré qu'il n'avait aucune intention de démanteler le groupe, alors qu'il venait de s'allier à la famille Hersant pour mettre la main sur les titres restants de GHM, soit les titres de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (les quotidiens La Provence, Nice Matin, Var Matin et Corse Matin) et ceux des Antilles et de Guyane (France Antilles Martinique, France Antilles Guadeloupe et France Guyane).

Il y a quelques jours, le directeur de La Provence, Olivier Mazerolle exprimait dans un éditorial une «inquiétude» après la saisie par la justice des parts de Bernard Tapie dans le Groupe Hersant Média (GHM).