Automne clément pour le marché auto

©2006 20 minutes

— 

Le marché automobile français a été marqué par une quasi stabilité pour les immatriculations de voitures neuves en février, les marques étrangères se comportant encore une fois beaucoup mieux que les marques françaises, et Peugeot tirant son épingle du jeu.
Le marché automobile français a été marqué par une quasi stabilité pour les immatriculations de voitures neuves en février, les marques étrangères se comportant encore une fois beaucoup mieux que les marques françaises, et Peugeot tirant son épingle du jeu. — Philippe Huguen AFP/Archives

Après un mois de septembre calamiteux, le marché automobile français a connu une embellie en octobre. Les ventes de voitures particulières neuves ont progressé de 8,4 % sur un an, avec 173 154 immatriculations, a annoncé hier le Comité des constructeurs français d'automobiles. En septembre au contraire, le marché a été marqué par un recul de 13,3 %.

Le marché « reprend des couleurs », s'est félicité le Comité des constructeurs, tout en mettant en garde contre le « manque de visibilité » pour l'avenir. Sur les dix premiers mois de l'année, les ventes restent en baisse de 2 % par rapport à la même période de 2005. Au mieux, elles termineront l'année en recul de 0,9 %, prévoit l'institut d'études Xerfi.