Vinci choisi pour la reconstruction du stade Dynamo à Moscou

© 2013 AFP

— 

Le groupe français de BTP Vinci a été chargé de la reconstruction du mythique stade de football Dynamo à Moscou, estimée au total à plus de 200 millions d'euros, a indiqué mercredi le promoteur du projet, VTB Arena.
Le groupe français de BTP Vinci a été chargé de la reconstruction du mythique stade de football Dynamo à Moscou, estimée au total à plus de 200 millions d'euros, a indiqué mercredi le promoteur du projet, VTB Arena. — Bertrand Guay AFP

Le groupe français de BTP Vinci a été chargé de la reconstruction du mythique stade de football Dynamo à Moscou, estimée au total à plus de 200 millions d'euros, a indiqué mercredi le promoteur du projet, VTB Arena.

«Vinci Construction Grands Projets agira au titre de maître d’œuvre de la partie construction du projet avec le cabinet américain d'architectes Manica Architecture et le cabinet d'architecte Speech Tchoban & Kouznetsov», écrit dans un communiqué VTB Arena, filiale de la banque semi-publique VTB.

Le contrat a été signé mardi à Moscou en présence du président de la banque VTB Andreï Kostine et de celui de Vinci Construction Grands Projets Alain Bonnot.

Construit en 1928, ce stade situé à proximité immédiate du centre-ville de la capitale russe a accueilli le tournoi de football des Jeux Olympiques d'été de 1980 ou encore dans les années 1990 des concerts de Michael Jackson ou Deep Purple.

Il doit être reconstruit d'ici à fin 2017 dans le cadre d'un vaste projet de 26 milliards de roubles (600 millions d'euros) comprenant un stade de 26.321 places, un vaste centre sportif, un parking souterrain de plus de 1.500 places et un quartier comprenant logements, bureaux, commerces et un hôtel de luxe Hyatt.

Sur cette somme, neuf milliards de roubles (210 millions d'euros) doivent être consacrés à bâtir le nouveau stade. La part de cette somme revenant à Vinci n'a pas été précisée.

Vinci «va préparer dans les mois à venir la documentation afin de construire le bâtiment dans les délais impartis», a précisé VTB Arena.

«Des travaux de préparation sont en cours actuellement sur le site» et «la construction commencera au quatrième trimestre de cette année», a ajouté le promoteur.

L'inauguration du nouveau stade est prévue le 22 octobre 2017, jour de l'anniversaire du gardien de but soviétique Lev Yachine (1929-1990) qui s'est illustré au Dynamo Moscou et s'est vu décerner le Ballon d'Or de la Fifa en 1963.

Le projet prévoit de conserver et de restaurer les murs du stade historique, dont la tribune ouest et la façade de l'enceinte située à seulement cinq kilomètres au nord-ouest du Kremlin.

«L'apparition dans le projet d'une société comme Vinci constitue un garantie de son succès: Vinci a une réputation de leader dans la construction d'équipements sportifs avec des nouveaux stades à Paris, Nice, Lyon, Istanbul», a souligné Andreï Peregoudov, vice-président de la banque VTB, cité dans le communiqué.

Interrogé par l'agence Interfax, Alain Bonnot a de son côté relevé que le coût du projet avait «fortement diminué» depuis son apparition il y a deux ans.

Le stade ne fait pas partie des sites retenus pour l'organisation du Mondial de football organisé en Russie en 2018, les organisateurs ayant préféré celui de Loujniki (89.000 places) et une nouvelle enceinte, le Spartak.