BCE: pas de hausse de taux dans un avenir proche

© 2013 AFP

— 

La Banque centrale européenne (BCE) n'a pas l'intention de relever son principal taux directeur ni d'abandonner ses mesures exceptionnelles de soutien à la zone euro dans un futur proche, a laissé entendre mardi Benoît Coeuré, membre de son directoire.
La Banque centrale européenne (BCE) n'a pas l'intention de relever son principal taux directeur ni d'abandonner ses mesures exceptionnelles de soutien à la zone euro dans un futur proche, a laissé entendre mardi Benoît Coeuré, membre de son directoire. — Pornchai Kittiwongsakul AFP

La Banque centrale européenne (BCE) n'a pas l'intention de relever son principal taux directeur ni d'abandonner ses mesures exceptionnelles de soutien à la zone euro dans un futur proche, a laissé entendre mardi Benoît Coeuré, membre de son directoire.

«Un renversement de tendance (concernant la politique monétaire) ne serait pas justifié au regard des conditions économiques actuelles», a déclaré M. Coeuré, citant une croissance économique qui devrait rester faible et une inflation «clairement sous les 2%», le seuil que se doit de faire respecter la BCE.

«Les différentes mesures non-conventionnelles introduites par la BCE pour soutenir la transmission de sa politique monétaire sur certains segments de marché resteront en place aussi longtemps que nécessaire et il y a d'autres mesures conventionnelles ou non que nous pouvons déployer si nécessaire», a ajouté M. Coeuré dans un discours à Londres publié par la BCE.

«Donc, au stade actuel, il ne devrait y avoir aucun doute sur le fait que notre +sortie+ (des mesures anti-crise) est éloignée et que notre politique monétaire est et restera accommodante», a-t-il conclu.

La BCE a abaissé son taux d'intérêt directeur à 0,50% début mai, soit son niveau le plus bas de son histoire.