S&P confirme les notes de BNP, Société Générale, CASA et BPCE

avec AFP

— 

Le siège de l'agence de notation américaine Standard-Poor's à New York
Le siège de l'agence de notation américaine Standard-Poor's à New York — Emmanuel Dunand AFP

Standard & Poor's a confirmé dans la nuit de jeudi à vendredi les notes de solvabilité financière de BNP Paribas, Société générale, Crédit Agricole et BPCE (Natixis) mais estimé que le Livret A pénalisait désormais le secteur bancaire français confronté à la crise.

«Nous confirmons nos notations de BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et BPCE, vu qu'elles ont renforcé leurs fonds propres», indique l'agence américaine dans une étude qui revoit le secteur.

SP a en revanche été plus sévère avec le reste des établissements financiers français, dégradés d'un cran chacun.

La note de Crédit Mutuel est désormais de «A» contre «A+» précédemment, celle de Banque Solfea de «BBB+ contre «A» auparavant, celle de Crédit Foncier et Communal d'Alsace et de Lorraine-Banque (CFCAL-Banque) de A-/A-2 contre A/A-1 auparavant. Crédit Logement est évaluée à «A+» contre «AA-» auparavant tandis qu'Exane et Socram Banque sont désormais notées «BBB+» contre «A-» précédemment.

Si le secteur bénéficie du faible risque de crédit en France, le Livret A, produit financier préféré des Français, le pénalise au vu du contexte de taux bas et de croissance quasi nulle, selon SP.

«Depuis plusieurs années, le circuit de l'épargne réglementée draine une part de plus en plus grande des dépôts vers des missions d'intérêt général, au détriment de l'activité commerciale des banques», déplore l'agence de notation.