Chine: contraction de la production manufacturière en juin

© 2013 AFP

— 

La Chine a enregistré en juin sa plus forte contraction de la production manufacturière depuis neuf mois, nouvel indice d'un ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale, a annoncé jeudi la banque HSBC.
La Chine a enregistré en juin sa plus forte contraction de la production manufacturière depuis neuf mois, nouvel indice d'un ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale, a annoncé jeudi la banque HSBC. — Str AFP

La Chine a enregistré en juin sa plus forte contraction de la production manufacturière depuis neuf mois, nouvel indice d'un ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale, a annoncé jeudi la banque HSBC.

L'indice PMI des directeurs d'achat publié par la banque est tombé à 48,3 en juin contre 49,2 en mai. Un chiffre supérieur à 50 marque une expansion de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur indique une contraction.

La contraction actuelle fait elle-même suite à une contraction beaucoup plus forte que prévue en mai, l'indice PMI de 49,2 ayant nettement dépassé à la baisse la prévision initiale de 49,6.

«Les secteurs manufacturiers sont tirés à la baisse par la détérioration de la demande extérieure, la modération de la demande intérieure et les pressions croissantes au déstockage», a estimé Qu Hongbin, chef économiste pour la Chine chez HSBC.

La banque a indiqué qu'elle publierait son indice définitif de juin le 1er juillet.

Cet indice, ainsi que d'autres indicateurs des directeurs d'achats, compilés par des établissements privés ou par le gouvernement, sont des éléments clés pour suivre l'évolution de l'économie chinoise, numéro deux mondiale.

La contraction de la production manufacturière chinoise en mai était la première depuis sept mois.

Au premier trimestre, la croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois est retombée à 7,7% en rythme annuel, après un léger rebond à 7,9% au quatrième trimestre 2012.

L'an dernier, la Chine a connu sa plus faible croissance en 13 ans, à 7,8%. Pékin a arrêté pour 2013 un objectif de croissance de 7,5%, au même niveau que l'an passé.