Couverture maladie universelle: Revalorisation du plafond au 1er juillet

SANTE 750.000 personnes supplémentaires bénéficieront d'une aide à la complémentaire santé...

avec AFP

— 

Illustration sur les dépenses de santé.
Illustration sur les dépenses de santé. — GILE MICHEL/SIPA

Le plafond de la couverture maladie universelle (CMU-C) sera revalorisé au 1er juillet, conformément aux engagements du gouvernement, permettant à 750.000 personnes supplémentaires de bénéficier d'une aide à la complémentaire santé, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

«Le plafond de la CMU-C, et par conséquent celui de l'ACS (aide à la complémentaire santé), sera revalorisé de 8,3% au 1er juillet» (dont 1,3% lié à l'inflation), a annoncé le ministère dans un communiqué.

La CMU-C, couverture maladie universelle complémentaire, permet aux personnes disposant de faibles revenus de se faire soigner gratuitement. Celles disposant de revenus modestes mais trop élevés pour être éligibles à la CMU-C peuvent demander l'ACS.

Lutter contre les exclusions

Cette revalorisation «permettra à 750.000 personnes supplémentaires - 400.000 nouveaux bénéficiaires de la CMU-C et 350.000 de l'ACS - de bénéficier d'une aide à la complémentaire», souligne le ministère.

Le décret mettant en oeuvre les nouveaux plafonds doit paraître mardi au Journal officiel, a précisé Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lors d'une visite dans les locaux de l'association parisienne «Aurore ce jour». Cette revalorisation avait été annoncée en janvier par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions.

Avant revalorisation, pour bénéficier de la CMU-C, une personne seule ne doit pas avoir des revenus supérieurs à 7.934 euros par an. Pour l'ACS, ce même plafond est de 10.711 euros. Environ 763.000 personnes bénéficiaient de l'ACS en 2011 et 4,3 millions de la CMU-C, selon le fonds CMU.