Michelin crée une coentreprise en Indonésie dans le caoutchouc synthétique

© 2013 AFP

— 

Le fabricant français de pneumatiques Michelin a annoncé lundi la création d'une coentreprise en Indonésie, en association avec le groupe local PT Petrokimia Butadiene Indonesia (PBI), pour y produire du caoutchouc synthétique.
Le fabricant français de pneumatiques Michelin a annoncé lundi la création d'une coentreprise en Indonésie, en association avec le groupe local PT Petrokimia Butadiene Indonesia (PBI), pour y produire du caoutchouc synthétique. — Thierry Zoccolan AFP

Le fabricant français de pneumatiques Michelin a annoncé lundi la création d'une coentreprise en Indonésie, en association avec la société locale PT Petrokimia Butadiene Indonesia (PBI), filiale du groupe PT Chandra, pour y produire du caoutchouc synthétique.

Michelin détiendra 55% de cette coentreprise et PBI les 45% restants, précise-t-il dans un communiqué.

«Le montant total de l'investissement est estimé à 435 millions de dollars» et «la construction de l'usine, qui dépend de la décision finale d'investissement, devrait commencer début 2015 pour un démarrage de l'activité prévu début 2017».

Avec l'essor de l'industrie automobile dans les pays émergents, «la demande d'un caoutchouc synthétique plus technique devrait se renforcer», fait valoir le groupe clermontois.

Michelin possède déjà neuf usines en Asie (hors Inde) et il y employait 15.300 personnes à la fin 2012.