Philippe Ballet : «L'opacité sur le choix peut constituer un délit»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Philippe Ballet, avocat et directeur du département Internet au cabinet Alain Bensoussan.

Quelles sont les obligations des comparateurs ?

Ces sites doivent être explicites sur leurs relations avec les commerçants répertoriés et sur la méthode utilisée pour l'affichage des résultats. Ils y ont d'ailleurs intérêt. La transparence crée la confiance avec les consommateurs.

Que se passe-t-il s'ils ne le font pas ?

Le Code de la consommation sanctionne la publicité mensongère et encadre strictement la publicité comparative. L'opacité sur le choix des marchands ou dans la présentation des résultats sont susceptibles de constituer des infractions.

Les résultats doivent-ils être classés par prix ?

Non, tant que les critères sont précisés. Un commerçant bon marché peut être en bas de la liste à cause de la réputation de son service après-vente.

Recueilli par S. P.