La Sécu se déleste de 41 médicaments

©2006 20 minutes

— 

Le gouvernement a annoncé mercredi une baisse du remboursement de 41 médicaments, essentiellement des anti-diarrhéiques et des produits ORL, et a demandé aux laboratoires de baisser certains de leurs prix, au moment où l'industrie pharmaceutique annonce des suppressions d'emplois.
Le gouvernement a annoncé mercredi une baisse du remboursement de 41 médicaments, essentiellement des anti-diarrhéiques et des produits ORL, et a demandé aux laboratoires de baisser certains de leurs prix, au moment où l'industrie pharmaceutique annonce des suppressions d'emplois. — Joël Saget AFP/Archives

Coups de ciseaux dans les dépenses de la Sécu. Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a annoncé hier la baisse du remboursement de 41 médicaments de 35 % à 15 %, pendant un an et dès janvier 2007. Ces traitements, jugés peu efficaces la semaine dernière par la Haute autorité de santé, ne seraient plus pris en charge à partir de 2008. Par ailleurs, les prix de 48 vasodilatateurs, prescrits aux personnes âgées contre les troubles de mémoire, ont été diminués, sans modification du remboursement.

L'annonce a mis en colère l'industrie pharmaceutique, qui a dénoncé des mesures « unilatérales » et prédit le transfert des prescriptions vers des médicaments plus chers. Sur ce point, le ministre a reconnu qu'il n'avait pas évalué l'impact des déremboursements. La nouvelle n'a pas été mieux accueillie par les mutuelles, qui, au contraire des laboratoires, auraient préféré un déremboursement à 100 %. Pour faire pression sur le ministre, elles pourraient ne pas prendre en charge la baisse du remboursement. A charge pour les patients de payer la différence.

Edouard Lederer

« En raison d'une perte d'activité liée aux déremboursements de médicaments », le laboratoire pharmaceutique Sanofi-Aventis a annoncé 504 suppressions de postes dans sa filiale commerciale.