Vacances d'été: Où partiront les Français?

Bertrand de Volontat

— 

Cet été, 70% des Français qui partiront en vacances resteront en France.
Cet été, 70% des Français qui partiront en vacances resteront en France. — FABRICE ELSNER / 20 MINUTES

L’été approche avec un objectif: quitter votre bureau et la météo bipolaire. Deux petites semaines de congés cet été (1er juin-31 août 2013), c’est ce que prendront 65% des Français employés à temps plein. 41% estiment qu’ils passeront leurs vacances chez eux, selon une étude de CareerBuilder.fr.

Car pour 19% d’entre eux, les vacances représentent un luxe hors de portée. Pour mémoire, un baromètre Sofincope publié mi-mai estimait que le budget vacances des Français s'élèverait à 1.015 euros, en baisse de 142 euros sur un an (-12%).Toutefois, le phénomène de «dernière minute» remarqué par les voyagistes peut encore faire évoluer les chiffres.

Le Monténégro gagne le cœur des Français

Pour les chanceux qui partiront en vacances cet été, les destinations étrangères préférées sont inévitablement guidées par le soleil. Le top 3 des destinations est dressé par le Baromètre estival Fram qui place l’Espagne en tête, avec 37,9% des réservations pour l’ensemble des vacanciers, puis les îles grecques, notamment Corfou, avec 17,2% et l’Italie à 7,7% complètent le podium.

La plus belle progression annuelle est à mettre au crédit du Monténégro avec +71,2% de réservations entre 2012 et 2013. Le Maroc occupe toutefois le podium au départ de Paris, Lille et Nantes, la Tunisie est troisième à Bordeaux, la Croatie deuxième à Mulhouse.

Les prix européens restent les plus attractifs

Pas étonnant que l’Europe remporte les suffrages quand on sait que la région, touchée par la crise de la zone euro, propose les meilleures offres avec des prix stables d’une année sur l’autre, entre 2011 et 2012. Des exceptions subsistent comme Capri en Italie (+11% à 241 euros la nuit d’hôtel) ou Monte Carlo (+8% à 185 euros la nuit), selon les chiffres de l’Hotel Price Index, pour Hotels.com.

A l’inverse les prix bondissent pour l’Australie, l’Amérique latine (+25% à Cancun à 138 euros), Dubaï (+16% à 252 euros) ou encore les Etats-Unis (San Francisco, +20% à 137 euros ou New York, +6% à 189 euros) et les grandes villes asiatiques (Hong Kong, +9% à 152 euros). Au Brésil, la demande est si forte que les prix des séjours ont augmenté de 16%.