La France doit ramener son déficit à 3,6% en 2014 et 2,8% en 2015

DÉFICIT a Commission avait déjà annoncé qu'elle accorderait deux ans supplémentaires à la France...

avec AFP

— 

François Hollande en compagnie du président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, à Bruxelles, le 15 mai 2013.
François Hollande en compagnie du président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, à Bruxelles, le 15 mai 2013. — BERTRAND LANGLOIS / AFP

Et soudain l'objectif de 3% disparut pour de bon. La France va devoir ramener son déficit public à 3,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2014 et 2,8% en 2015, après 3,9% cette année, pour sortir de la procédure de déficit excessif, selon les recommandations de la Commission européenne publiées mercredi.

La Commission avait déjà annoncé qu'elle accorderait deux ans supplémentaires à la France pour revenir dans les clous des 3%, mais avait jusqu'ici simplement souligné que le déficit devrait être ramené «nettement» en-dessous de ce seuil en 2015, sans fixer d'objectif précis.

Réformer le système de retraites

La Commission européenne a aussi invité mercredi la France à prendre des mesures dès cette année pour réformer son système de retraites et le ramener à l'équilibre «pour 2020 au plus tard», dans le cadre de ses recommandations économiques annuelles à l'ensemble des Etats membres.

L'exécutif européen recommande notamment à Paris d'«adapter les règles d'indexation, les âges minimum et de taux plein, la période de contribution et les régimes spéciaux, mais en évitant d'augmenter les contributions des employeurs aux régimes des retraites».