Corus entre en fusion avec Tata Steel

©2006 20 minutes

— 

La sidérurgie prend l'accent indien. Quelques semaines après le mariage Mittal-Arcelor, l'anglo-néerlandais Corus a accepté, vendredi, l'offre de rachat de Tata Steel pour 7,62 milliards d'euros. Selon les deux fiancés, leur union créera le numéro cinq mondial de l'acier, avec une production annuelle de 23 millions de tonnes. Ce mariage constitue le plus gros achat jamais réalisé par un groupe indien à l'étranger et marque une étape de plus dans la concentration du secteur. Dans la foulée de cet accord, le japonais Nippon Steel et le sud-coréen Posco (numéros deux et trois du secteur) ont annoncé qu'ils allaient renforcer leur propre alliance stratégique.