Loi aux forceps pour le dialogue social

©2006 20 minutes

— 

Une loi qui fait « pschiiit » ? L'avant-projet de loi de réforme du dialogue social – annoncé début octobre par Jacques Chirac devant le Conseil économique et social – pourrait être fortement réduit. Ce texte, qui fait l'objet d'une large concertation, ferait l'impasse sur le « Conseil du dialogue social », qui devait remplacer les quatre instances existantes. L'idée d'un « agenda partagé » entre les partenaires sociaux, pourrait être abandonner sous sa forme actuelle. A la place, le gouvernement envisagerait d'instaurer une réunion annuelle où les pouvoirs publics présenteraient leurs projets sociaux et les organisations syndicales les travaux qu'elles engagent ou souhaitent engager dans l'année.