L'hôtellerie de retour aux négociations?

©2006 20 minutes

— 

Retrouver le chemin du dialogue. Après la décision du Conseil d'Etat de casser l'accord de 2004 sur les 39 heures dans le secteur de l'hôtellerie- restauration, Dominique de Villepin a appelé hier à l'ouverture de négociations « immédiates ». L'UMP a annoncé hier soir le dépôt d'un amendement afin de valider cet accord. La CGT va écrire la semaine prochaine au ministère de l'Emploi pour lui demander d'organiser une rencontre patronat/syndicats. L'Umih (principale organisation patronale) « réfléchit » à un retour au dialogue. Le passage aux 35 heures pourrait impliquer des remboursements d'heures supplémentaires. La profession pourrait aussi retomber dans un accord de 1999 et passer à 43 heures.