Chypre: Le FMI devrait verser sa première tranche d'aide «peu après» mi-mai

© 2013 AFP

— 

Le Fonds monétaire international (FMI) devrait verser sa première part du plan d'aide à Chypre "peu après" une réunion de son conseil d'administration le 15 mai, a annoncé un porte-parole de l'institution jeudi.
Le Fonds monétaire international (FMI) devrait verser sa première part du plan d'aide à Chypre "peu après" une réunion de son conseil d'administration le 15 mai, a annoncé un porte-parole de l'institution jeudi. — Louisa Gouliamaki AFP

Le Fonds monétaire international (FMI) devrait verser sa première part du plan d'aide à Chypre «peu après» une réunion de son conseil d'administration le 15 mai, a annoncé un porte-parole de l'institution jeudi. «Le conseil d'administration doit se réunir le 15 mai pour se prononcer sur la demande d'assistance financière» formulée par Chypre, a indiqué Gerry Rice, porte-parole du Fonds monétaire international lors d'une conférence de presse.

«En cas d'approbation du conseil, nous prévoyons que le prochain versement ait lieu peu après cette réunion», a-t-il ajouté, sans en préciser le montant exact. Au terme de longues tractations, la troïka (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne) a accepté fin mars de prêter 10 milliards d'euros à Chypre en contrepartie d'un plan d'économies (hausse des impôts, privatisations...) et d'une restructuration drastique de son secteur financier.

Une récession de 8,7% attendue en 2013

La deuxième banque du pays, la Laïki, a été mise en faillite et les gros déposants (au-delà de 100.000 euros) seront ponctionnés. Le FMI a déjà annoncé qu'il contribuerait à hauteur d'un milliard d'euros sur trois ans à ce plan de sauvetage international, le quatrième auquel il participe dans la zone euro après celui de l'Irlande, de la Grèce et du Portugal. Mi-avril, les dirigeants de la zone euro avaient déjà avalisé les modalités du plan d'aide à Chypre avant sa ratification par les Parlements nationaux.

Selon un rapport de la troïka, l'économie chypriote va considérablement souffrir dans les deux années à venir avec une récession de 8,7% attendue en 2013 et de 3,9% en 2014.