The Phone House va plier bagage en France, 1.200 emplois supprimés

EMPLOI Le distributeur de téléphonie fermera ses activités de distribution en propre en France en 2014...

B. de V.
— 
The Phone House disparaitra de France en 2014
The Phone House disparaitra de France en 2014 — MEIGNEUX/SIPA

La ligne est coupée. Le distributeur The Phone House fermera en 2014 ses activités de distribution en propre en France. Il emploie actuellement 1.200 salariés (900 en boutiques) dont le sort n'est pas encore évoqué. La direction entend «faire de la sauvegarde des emplois son unique objectif et travaille à une série d'initiatives permettant d'identifier de nouvelles opportunités pour ses salariés. Le retrait s'effectuera de manière progressive, dixit le communiqué. 

Best Buy quitte l'Europe

Cette décison intervient notamment à la suite de l'annonce du distributeur de téléphonie mobile Carphone  Warehouse Group ce mardi qui dit racheter les parts de son partenaire  américain Best Buy - qui a annoncé mardi son retrait d'Europe - dans leur coentreprise européenne Carphone Warehouse  Europe, maison mère de The Phone House.

Le groupe britannique, numéro un européen de la distribution de téléphones mobiles, détient aussi 47% de Virgin Mobile France. Carphone  Warehouse Europe opère quelque 2.400 points de vente dans neuf pays  européens, avec les enseignes Carphone Warehouse et The Phone House.

Des contrats presque perdus avec les opérateurs historiques

En septembre 2012, le groupe avait annoncé un projet de plan de  sauvegarde de l'emploi (PSE) avec la suppression de 246 postes et la  fermeture de 79 de ses magasins, avant de le suspendre le 1er mars pour  étudier l'impact de la décision de France Télécom-Orange de ne pas  renouveler son contrat à la fin de l'année. Mais Orange, qui  représente quelque 52% des ventes de The Phone House, avait décidé début  avril, de donner un an de sursis à l'opérateur. En revanche, son contrat avec Bouygues Télécom n'avait pas été renouvelé.

Mardi, The Phone  House indique que la conclusion de sa revue stratégique, lancée fin  février, le conduit «à annoncer aujourd'hui en Comité d'Entreprise le  projet de fin de ses activités de distribution en propre sur la France,  de manière progressive courant 2014, au regard de la non-viabilité  démontrée de son modèle de distribution».

A la Bourse de Londres, l'action Carphone Warehouse Group bondit de 13,50% à 231,25 pence après ces annonces.