Les Bourses européennes en hausse, confortées par le président du Conseil italien

© 2013 AFP

— 

Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, les investisseurs confortés par le discours du président du Conseil italien Enrico Letta et l'espoir de voir les Banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE) agir à l'issue de leurs réunions respectives cette semaine.
Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, les investisseurs confortés par le discours du président du Conseil italien Enrico Letta et l'espoir de voir les Banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE) agir à l'issue de leurs réunions respectives cette semaine. — Vincenzo Pinto AFP

Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, les investisseurs confortés par le discours du président du Conseil italien Enrico Letta et l'espoir de voir les Banques centrales américaine (Fed) et européenne (BCE) agir à l'issue de leurs réunions respectives cette semaine.

«Les marchés ont une nouvelle fois ignoré des statistiques décevantes en provenance d'Europe et des États-Unis et ont choisi de se concentrer sur la réaction du marché obligataire à la formation du nouveau gouvernement de coalition en Italie et à la probabilité de nouvelles largesses des banques centrales», a commenté Michael Hewson, analyste de CMC Markets UK.

«On approche de la décision de la BCE et le marché est assez confiant dans l'idée qu'il y aura du neuf», indique Guillaume Garabédian, gérant de Meeschaert Gestion Privée.

Les investisseurs attendent la réunion de la Fed mardi et mercredi mais surtout celle de la BCE jeudi.

Ils estiment que les statistiques économiques sont trop mauvaises «pour que la BCE n'intervienne pas», s'attendant notamment à une baisse du taux directeur de l'institution, indique le gérant.

L'Eurostoxx 50 a pris 1,27%.

La Bourse de Paris a fini en hausse de 1,54%, l'indice CAC 40 gagnant 58,63 points à 3.868,68 points, dans un volume d'échanges faible de 2,5 milliards d'euros.

Du côté des valeurs, ArcelorMittal a pris 2,07% à 9,48 euros. Les valeurs bancaires ont progressé, à l'image de BNP Paribas (1,85% à 42,35 euros), Crédit Agricole (+2,23% à 7,04 euros) et Société Générale (+1,78% à 27,02 euros).

EDF a gagné 3,38% à 16,83 euros et Veolia 2,57% à 10,39 euros. Suez Environnement a pris 2,08% à 10,82 euros, L'Oréal 2,87% à 134,20 euros, Naturex 2,81% à 58,20 euros.

En revanche, SIPH, la Société internationale de plantations d'hévéas, a reculé de 3,89% à 61,30 euros).

A Londres, l'indice FTSE-100 a pris 31,60 points en hausse de 0,49% par rapport à la clôture de vendredi, à 6.458,02 points.

Aberdeen Asset Management a terminé en tête de l'indice, bondissant de 8% à 450,5 pence après avoir annoncé une hausse de ses bénéfices semestriels.

Les autres valeurs financières étaient bien orientées, comme le London Stock Exchange Group (+2,52% à 1.343 pence) ou Schroders (+2,23% à 2.238 pence).

Parmi les valeurs en recul, Croda International (-3,01% à 2.449 pence) et Reed Elsevier (-1,81% à 761,5 pence).

La Bourse de Francfort a marqué une bonne progression, l'indice Dax des 30 valeurs vedettes a fini en hausse de 0,75% à 7.873,5 points et le MDax des valeurs moyennes de 0,37% à 13.398,74 points.

Volkswagen a terminé en tête de l'indice avec +2,63% à 152 euros. L'opérateur boursier Deutsche dont les résultats trimestriels sont attendus dans la soirée a pris 1,24% à 46,71 euros.

Le titre de la compagnie aérienne Lufthansa a gagné 1,22% à 14,9 euros. A l'autre bout de l'indice, BASF a chuté de 2,56% à 70,73 euros et Bayer de 1,96% à 79,57 euros.

Mais c'est Commerzbank qui a essuyé le plus fort recul: -3,14% à 9,87 euros.

La Bourse de Milan a clos en forte hausse de 2,20%, le FTSE Mib terminant à 16.930 points. La plus forte progression est BMPS, qui a gagné 6,88% à 0,2174 euro. Bonne séance aussi pour Mediaset qui a grimpé de 4,68% à 1,968 euro.

Fiat a reculé de 1,19% à 4,638 euros.

A Amsterdam, l'indice AEX a fermé en hausse de 0,76% à 354,18 points.

La hausse la plus importante a été enregistrée par le groupe foncier Unibail-Rodamco, qui a gagné 2,49% à 199,80 euros, suivi par le sidérurgiste Arcelor-Mittal qui a gagné 2,07% à 9,48%.

La Bourse de Bruxelles a progressé de 1,36%, à 2.645,65 points.

Elle a été emmenée à la hausse par l'assureur Ageas. Ageas a pris 4,78% à 27,75 euros.

Autres progressions notables, celles du groupe de sidérurgie Bekaert, qui a engrangé 2,80% à 24,05 euros, de GDF Suez qui a pris 2,57% à 16,36 euros, et celle de l'assureur Delta Lloyd de 2,60% à 14,62 euros.

A l'inverse, la holding GBL du milliardaire Albert Frère a nettement reculé, perdant 2,95% à 58,63 euros.

La Bourse suisse a clos en légère hausse, l'indice SMI des 20 valeurs vedettes achevant la séance à 7.922,90 points (+0,58%).

Toutes les valeurs de l'indice étaient dans le vert, à l'exception d'ABB et de Transocean. ABB a reculé de 1,61% à 50,35 CHF, et Transocean de -0,01% à 48,06 CHF.

ABB avait fortement augmenté lors des dernières séances.

Parmi les hausses du jour, Adecco se distingue avec + 1,61% à 50,35 CHF.

Du côté des bancaires, Julius Baer bondit de 2,73% à 35,74 CHF et UBS, qui annoncera mardi ses résultats semestriels, de 1,16% à 15,71 CHF.

La Bourse de Madrid a terminé en hausse de 1,85%, à 8.450,9 points.

Les principales valeurs bancaires de l'indice Ibex-35 ont terminé en nette hausse: Santander, numéro un en zone euro par capitalisation, a bondi de 2,60%, à 5,555 euros. La deuxième banque espagnole, BBVA, a gagné 3,04%, à 7,419 euros et CaixaBank a grignoté 0,43%, à 2,812 euros.

Le titre de Bankinter, sixième groupe bancaire espagnol par capitalisation, a grimpé de 3,14%, à 2,761 euros.

La Bourse de Lisbonne a fini en hausse de 1,79% à 6.262,02 points grâce aux valeurs bancaires et au secteur de l'énergie.

La banque BPI a réalisé un bond de 4,27% tandis que la BES a grimpé de 3,21%, la BCP progressant de 1,96%.

Dans le secteur de l'énergie, EDP Revovaveis, la filiale de l'électricien EDP pour les énergies renouvelables, s'est apprécié de 3,25% et la maison-mère a gagné 1,95%. Le groupe pétrolier Galp a gagné 1,75%.

Parmi les autres poids-lourds de la Bourse lisboète, Portugal Telecom s'est apprécié de 1,96%.