Amazon, un redressement fiscal de plus de 190 millions d'euros?

FRAUDE Amazon, l'entreprise américaine de e-commerce, se retrouverait dans le collimateur du fisc français nous apprend le site spécialisé ZDNet...

B. de V.

— 

Keynote Amazon
Keynote Amazon — 20MINUTES

Dans un document transmis ce vendredi au gendarme américain de la Bourse, Amazon annonce être visé par un redressement fiscal dans l’Hexagone pour un montant de 250 millions de dollars (190 millions d’euros).  

Le motif de l’accusation est double: Amazon aurait utilisé des techniques d’optimisation fiscale entre 2006 et 2010, notamment par le jeu des transferts de filiales en Europe. En outre, le site de Jeff Bezos aurait déclaré un niveau de revenus inférieurs à la réalité, lui permettant de diminuer son imposition durant cette période.

Amazon se défendra en justice

 «Nous prévoyons d'utiliser tous les recours administratifs disponibles avec le Trésor Public, et si nous ne sommes pas en mesure de résoudre cette question avec le Trésor Public, nous prévoyons de poursuivre les recours judiciaires» déclare Amazon, qui conteste les conclusions de Bercy.

Cette annonce est tout sauf une surprise. L’affaire est en réalité connue en France depuis maintenant plusieurs mois. L’agence Reuters rapportait dès novembre 2012 un total de 198 millions d’euros, au titre des arriérés d'impôts, des pénalités de retard et des intérêts, exigés par le fisc français.

Amazon a par ailleurs annoncé  un chiffre d’affaires de 16 milliards de dollars ( +22%), pour un bénéfice net de 82 millions de dollars ( une baisse de 37%).