Italie: Taux en forte baisse sous le gouvernement Letta

avec AFP

— 

L'Italie a emprunté lundi 6 milliards d'euros à moyen et long termes à des taux en nette baisse, au lendemain de l'entrée en piste d'un nouveau gouvernement de coalition sous la houlette du chrétien-démocrate Enrico Letta.
L'Italie a emprunté lundi 6 milliards d'euros à moyen et long termes à des taux en nette baisse, au lendemain de l'entrée en piste d'un nouveau gouvernement de coalition sous la houlette du chrétien-démocrate Enrico Letta. — Filippo Monteforte AFP

L'Italie a emprunté lundi 6 milliards d'euros à moyen et long termes à des taux en nette baisse, au lendemain de l'entrée en piste d'un nouveau gouvernement de coalition sous la houlette du chrétien-démocrate Enrico Letta.

Le Trésor italien a émis 3 milliards d'euros d'obligations à échéance juin 2018 à un taux de 2,84% (contre 3,65% le 27 mars) et 3 milliards d'euros d'obligations à échéance mai 2023 à un taux de 3,94% (contre 4,66% le 27 mars).

Ces taux sont les plus faibles depuis octobre 2010, selon l'agence Dow Jones Newswires. La demande s'est élevée à 1,36 fois l'offre pour l'échéance 2018 et à 1,42 fois pour l'échéance 2023.

Les économistes n'étaient pas inquiets pour le déroulement de cette opération en raison des bonnes conditions de marché, caractérisées par d'abondantes liquidités et des nouvelles positives comme le maintien vendredi par l'agence Moody's de la note de l'Italie et l'annonce de la formation du gouvernement après deux mois d'impasse politique.

«Le contraste entre le choc et l'incertitude nés des élections sans résultat clair de février et le sentiment extrêmement favorable qu'inspirent les titres italiens est frappant, souligne toutefois Nicholas Spiro, analyste de Spiro Sovereign Strategy. La déconnection entre le marché obligataire et l'économie réelle va probablement augmenter dans les jours et les semaines qui viennent», estime-t-il.