Bouygues Telecom ouvrira le 6 mai son réseau 4G

TÉLÉCOMS e dizaine de villes seront couvertes en 4G par Bouygues Telecom avant l'été...

B. de V. avec agences

— 

Le siège social de Bouygues Telecom aux Arcs de Seine, à Boulogne-Billancourt, le 12 mai 2009
Le siège social de Bouygues Telecom aux Arcs de Seine, à Boulogne-Billancourt, le 12 mai 2009 — SOLAL/SIPA

Et de trois. L'opérateur français Bouygues Telecom a annoncé ce lundi l'ouverture commerciale de son réseau mobile à très haut débit (4G) le 6 mai à Lyon, Strasbourg, Issy-les-Moulineaux, Vanves, Malakoff et Toulouse, puis en juin à Lille, Douai, Lens et sur la côte basque.

Une dizaine de villes seront couvertes en 4G par Bouygues Telecom avant l'été et plus de 100 villes à partir du 1er octobre. Dans un communiqué, la filiale du groupe Bouygues précise qu'à cette date elle sera en mesure de couvrir 40% de la population française en 4G.

Cinq euros pour l'utilisateur

D'après le dernier pointage de l'Agence nationale des fréquences (ANFR), la France comptait au 1er avril 1.443 sites équipés pour la 4G en bande 2,6 GHz, soit 31% de plus qu'en mars (1.099). Orange dispose d'accords pour 562 sites (+22,2%), SFR pour 456 (+36,5%), Bouygues Telecom pour 484 (+42%) et Free Mobile de 14 (inchangé).

Du côté des tarifs, la 4G a «une valeur supplémentaire d'environ 5 euros, qui devrait se traduire dans les prix», avait indiqué début avril, le directeur général de Bouygues Télécom, Olivier Roussat, dans une interview accordée au Figaro. La 4G permet notamment de multiplier par cinq la vitesse des téléchargements sur des smartphones comme l'iPhone d'Apple et le Galaxy de Samsung.  Une qualité de services sur laquelle les opérateurs comptent pour restaurer leurs marges après l'arrivée de Free Mobile et de ses forfaits à bas coûts.

En Bourse, le titre Bouygues gagne 0,9% à 22,225 euros à 11h30, contre une hausse de 0,6% pour l'indice CAC 40.