Suez Environnement négocie un contrat de déchets d'1 milliard à Londres

Avec Reuters

— 

Un consortium mené par Suez Environnement est entré en négociations exclusives avec l'autorité publique en charge des quartiers ouest de Londres pour un contrat de valorisation énergétique de déchets d'un milliard d'euros sur 25 ans, a annoncé lundi le groupe français.

Le chiffre d'affaires total du contrat atteint 1,9 milliard d'euros en incluant les revenus provenant des droits d'entrée pour les déchets de tiers et de la vente de l'électricité, a précisé Suez Environnement dans un communiqué. Lloyds Banking Group et Itochu Corporation sont également membres du consortium mené par le groupe français.

Le contrat porte sur la gestion de 300.000 tonnes de déchets ménagers résiduels par an collectés auprès de 1,4 million d'habitants dans les quartiers ouest de Londres de Brent, Ealing, Harrow, Hillingdon, Hounslow et Richmond-upon-Thames.

Les déchets seront acheminés par train avant d'être traités dans une nouvelle usine de valorisation énergétique située à Severnside, dans le Sud du Gloucestershire. L'usine, qui représente un investissement de plus de 280 millions d'euros, produira suffisamment d'électricité pour alimenter l'équivalent de 50.000 foyers et pourrait fournir de l'eau chaude à des entreprises locales, a précisé Suez Environnement.

A travers sa filiale Sita UK, le groupe est engagé dans plusieurs contrats de partenariats publics-privés au Royaume-Uni. Il a notamment annoncé le 19 avril avoir été retenu, à la tête d'un consortium, dans le cadre de l'attribution d'un contrat de 1,4 milliard d'euros sur 30 ans par l'Autorité de recyclage et de traitement des déchets du comté de Merseyside.