Tourisme: Les amants font les beaux jours des hôtels

TOURISME Par souci de discrétion, les amants ne sont pas soumis au paiement par carte à la réservation et annulent donc souvent sans prévenir...

A Lyon, Elisa Riberry

— 

Un homme dans une chambre d'hôtel.
Un homme dans une chambre d'hôtel. — OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

A la recherche d'un endroit discret pour une sieste coquine? Pas besoin d'attendre la nuit : de plus en plus d'hôtels proposent des chambres en day-use, c'est-à-dire pour une réservation en journée. La pratique, favorisée par un référencement sur des sites Web spécialisés, se développe notamment à Paris, Marseille, Lyon, etc.

«Mentalités coincées»

Ainsi, à l'Orangerie, jolie bâtisse bourgeoise de Tassin-la-Demi-Lune (Rhône) transformée en maison d'hôtes, Marie Guyot propose ses chambres pour la nuit ou la journée. Ce lieu romantique fait partie de la douzaine d'établissements du Grand Lyon proposant le day-use. «Cela n'a rien d'un porno glauque. Il s'agit d'amoureux qui veulent roucouler», indique Marie Guyot. De 11 h à 17 h, elle met ses chambres ou sa roulotte à disposition des amants à un tarif préférentiel (lire encadré).

«Je ne porte aucun jugement, souligne-t-elle. C'est leur vie privée. D'ailleurs, quand je loue une chambre la nuit, rien ne me dit qu'il s'agit d'un couple légitime.» «A Lyon, c'est compliqué d'en parler car les mentalités sont encore coincées, observe Anne Cochet, propriétaire de l'hôtel deux étoiles Saint Pierre des Terreaux, qui loue aussi ses chambres à la journée. Ça a pourtant toujours existé.»

Le Charme & Business Hôtel de Limonest vient de sauter le pas. «Les premiers résultats sont mitigés, note-t-on dans cet hôtel quatre étoiles, avec deux réservations par semaine et un paquet d'annulations. Par souci de discrétion, les amants ne sont pas soumis au paiement par carte à la réservation et annulent donc souvent sans prévenir.»

Petits prix

La réservation à la journée permet aux hôteliers de davantage remplir leurs chambres. Et de proposer des prix attractifs. Ainsi, une chambre à l'Orangerie coûte 95 euros le jour contre 120 euros la nuit.