Immobilier: Les mesures chocs de Cécile Duflot pour faire face à la pénurie de logements

SOCIAL La ministre du Logement présentera sa réforme de l’urbanisme jeudi en Conseil des ministres...

M.B.
— 
Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, le 6 mars 2013.
Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, le 6 mars 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

C’était l’engagement 22 du candidat Hollande. Pour contrer le déficit endémique de logements qui, selon les experts, frôle la barre du million et face à la flambée des prix, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste mise sur la construction de 2,5 millions d'habitations d’ici la fin de son quinquennat.

Selon le Journal du dimanche qui a mis la main sur le texte qui sera présenté jeudi en Conseil des ministres par Cécile Duflot, la ministre du Logement veut «densifier les villes frappées par une pénurie comme en Ile-de-France, dans le Sud-Est ou encore en Haute-Savoie». Et ce grâce à des dérogations pour transformer les bureaux en logements ou encore limiter les places de stationnement pour les voitures. En effet, dans certaines agglomérations une règle impose trois places de parking par logement.

Gagner des étages

Par ailleurs, la ministre préconise, dans les banlieues, de «gagner quelques étages supplémentaires» en comblant «les trous entre les immeubles». «Il ne s’agit pas de construire des tours, mais de rajouter quelques étages», tient à rassurer son entourage. Dans le même ordre d’idées, Cécile Duflot entend en finir avec la surface minimale attribuée à chaque pavillon pour concentrer des habitations sur une même zone avec l’idée de faire baisser le prix de la pierre très élevée en périphérie .

Malgré cette série de mesures les professionnels restent dubitatifs. «Il manque des décisions d’urgence pour construire le million de logements manquants. L’effet (de ce plan ndlr) sera perceptible dans plusieurs années», juge Guy Nafilyan, le patron du promoteur Kaufman&Broad.