L'Union Européenne pourrait débattre des règles budgétaires, dit la Slovaquie

Avec Reuters

— 

L'Union européenne devra débattre d'un relâchement général des efforts de consolidation budgétaire exigés des Etats membres si des pays comme la France ou l'Espagne réclament des délais supplémentaires pour atteindre leurs objectifs, a déclaré ce mercredi le Premier ministre slovaque.

Robert Fico assure que son gouvernement est prêt à ramener le déficit budgétaire de la Slovaquie à 3% de son PIB dès cette année, contrairement à la France qui a annoncé qu'elle n'atteindrait pas son objectif. Il estime cependant que la même règle doit s'appliquer à tous et qu'aucun pays de l'Union européenne ne doit bénéficier d'un traitement de faveur.

«Il est possible que le sommet (européen) du mois de mai soit très tendu», a dit Robert Fico au cours d'une conférence de presse retransmise en direct à la télévision. «Si ces pays demandent des exemptions, il sera nécessaire (...) de discuter de nouvelles règles en matière de rythme de la consolidation budgétaire», a-t-il ajouté. Le déficit public slovaque a atteint 4,4% du PIB l'an dernier.