Pourquoi l'alternance peut être une chance

INSERTION De nombreuses entreprises utilisent la formule comme une filière de pré-recrutement...

Delphine bancaud

— 

En 2012, La Poste a recruté la moitié de ses alternants.
En 2012, La Poste a recruté la moitié de ses alternants. — F. SCHEIBER / 20 MINUTES

Si certaines entreprises utilisent l'alternance pour se garantir une main-d'œuvre à bas coût, d'autres jouent le jeu et favorisent réellement l'insertion professionnelle des jeunes. Pour elles, l'alternance est une filière de pré-recrutement privilégiée, qui leur permet de former des jeunes à leurs métiers avant de les intégrer en CDI.

C'est le cas de La Poste : «En 2012, nous avons recruté 50 % de nos 5 436 alternants à des postes de facteurs, de conseillers bancaires et de guichetiers. D'ailleurs, 60 % des embauches de facteurs proviennent de ce canal», explique ainsi Yves Arnaudo, directeur du développement professionnel et des compétences du groupe. Même stratégie de fidélisation des jeunes talents pour le groupe Crédit agricole SA, qui forme 3 000 alternants par an : «Chaque année, nous embauchons près de la moitié d'entre eux en CDI, principalement à des fonctions commerciales», indique Sophie Serratrice, responsable du recrutement Crédit agricole SA. De son côté, en 2013, la RATP prévoit d'intégrer 250 personnes, à l'issue de leur contrat de professionnalisation.

Faire ses preuves

Mais pour faire partie de la cohorte des embauchés, les alternants doivent faire leurs preuves : «Il faut évidemment qu'ils obtiennent leur diplôme, mais aussi qu'ils fassent la démonstration de leurs qualités comportementales», précise Yves Arnaudo. D'où l'importance pour ces jeunes d'avoir fait la preuve de leurs compétences et de leur savoir-être professionnel auprès de leurs tuteurs, dont l'avis pèse dans la décision d'embauche.

Intégrer un jeune en CDI, c'est aussi un pari sur l'avenir, comme le souligne Sophie Serratrice : «Nous évaluons le potentiel d'évolution du jeune. Nos métiers étant en constante mutation, nous devons sentir qu'il sera capable de s'adapter.» Une fois intégrés, certains ex-alternants connaissent d'ailleurs une évolution accélérée, car ils ne sont pas considérés comme de simples débutants.

■ FORUM

Ce mercredi de 10 h à 18 h aura lieu le Forum de l'alternance à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris (XIXe). L'occasion de rencontrer des recruteurs, des centres de formation et des organismes d'aide à l'orientation.