Edouard Martin (CFDT Florange): «Pour nous le combat n'est pas terminé»

VIDEO Le leader CFDT des salariés du site ArcelorMittal de Florange a répondu à nos questions à l’occasion de la parution de son livre-témoignage «Ne lâchons rien»...

Claire Planchard (Vidéo: Thomas Lemoine)
— 
Edouard Martin, de la CFDT Florange dans le studio de 20 Minutes le 16 avril 2013.
Edouard Martin, de la CFDT Florange dans le studio de 20 Minutes le 16 avril 2013. — Thomas Lemoine / 20 Minutes

Hasard du calendrier? C’est en pleine tournée de promotion d’Edouard Martin pour son livre Ne lâchons rien (Cherche Midi) que la mise sous cocon des deux hauts fourneaux de Florange a été officiellement entérinée en comité central d’entreprise le 11 avril. Un coup dur, après dix-huit mois de lutte? « Non, c’est un non-événement» répond du tac-au-tac le leader syndical. «Pour nous la mort de Florange a été signée le 30 novembre dernier», explique-t-il, jour de la conclusion d’un accord entre le gouvernement et le groupe ArcelorMittal qui écartait définitivement l’espoir d’une reprise totale du site ou d’une nationalisation. 

<object classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" width="640" height="480"         codebase="http://fpdownload.macromedia.com/get/flashplayer/current/swflash.cab"> <param name="movie" value=" http://player.ooyala.com/player.swf" /> <param name="bgcolor" value="#000000" />          <param name="allowScriptAccess" value="always" /> <param name="allowFullScreen" value="true" /> <param name="flashvars"          value="embedCode=RzdzEyYjq9fKtPxwxbLD-6cG1W8u6w-A" /> <embed src="http://player.ooyala.com/player.swf" bgcolor="#000000" width="640" height="480" name="ooyalaPlayer"         align="middle" play="true" loop="false" allowscriptaccess="always" type="application/x-shockwave-flash" allowfullscreen="true"         flashvars="embedCode=RzdzEyYjq9fKtPxwxbLD-6cG1W8u6w-A"         pluginspage="http://www.adobe.com/go/getflashplayer"> </embed> </object>

 Si la vidéo ne démarre pas, cliquez ici

Une reculade «qui reste en travers de la gorge» d’Edouard Martin, qui ne s’avoue toutefois pas battu. «Pour nous le combat n’est pas terminé. On attend un geste fort de la part du président de la République pour graver dans le marbre que les hauts fourneaux reverront le jour dans un délai raisonnable avec le projet de captage de CO2». «C’est un projet d’avenir non seulement pour Florange mais aussi pour l’industrie européenne», assure Edouard Martin. «C’est un projet social qui permettra de garder les emplois mais aussi d’en créer et un projet technique et économique car grâce à ce procédé nous gagnerons en productivité et deviendrons aussi compétitifs que les sites côtiers» s’enflamme-t-il. Reste seulement aux dirigeants politiques de le concrétiser… 

>> Vous avez interviewé Edouard Martin: le leader CFDT à Florange a répondu en chat à vos questions

q