Près de la moitié des locataires rencontrent des difficultés pour payer leur loyer

BUDGET En moyenne, ils consacrent 37% de leurs revenus pour se loger...

M.B

— 

Bail de location, illustration immobilier.
Bail de location, illustration immobilier. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Se loger devient de plus en plus compliqué pour les Français. D’après le dernier baromètre Sofinco publié jeudi, ils y consacrent en moyenne 633 euros par mois: 793 euros pour les propriétaires, contre 551 euros pour les locataires. Mais si les premiers consacrent 23% de leurs revenus pour se loger, le pourcentage atteint 37% pour les seconds.

Résultat, 60% des locataires contre 45% en 2012, un bond de 33%, estiment que le budget consacré au logement est trop important au regard de ce qu’ils gagnent, contre seulement 25% chez les propriétaires.

«Si 29 % des Français déclarent avoir des difficultés à faire face à leur loyer ou à leur remboursement d’emprunt, ce sont les locataires qui sont le plus touchés par cette situation (46 %)», signale l’étude. Pour les foyers qui déclarent consacrer plus d’un tiers de leurs revenus à leur loyer ou remboursement,  55 % éprouvent des difficultés pour payer leur loyer ou remboursement d’emprunt.

Le poids du logement est de plus en plus élevé

En effet, au-delà de la crise économique qui frappe l’Hexagone depuis cinq ans, une étude de l’Insee de 2009 constatait que le poids du logement dans le budget des ménages s’est accentué depuis vingt ans. Contrairement à l’alimentation ou encore les transports qui étaient passés entre 1984 et 2005 respectivement de 17% et 13% à 11%.

A Paris par exemple, les loyers ont flambé de 50% entre 2001 et 2011. Dans ce contexte, 73% des individus rencontrant des difficultés pour payer leur logement envisagent de réduire leurs dépenses (+3% par rapport à 2012) et 13% envisagent de déménager.

Autre solution, par rapport à 2012, les locataires accentuent les arbitrages au détriment de leur épargne  (+11% par rapport à 2012), des dépenses de loisirs (+9%), des vacances (+6%) et des dépenses d’amélioration du logement (+11%). De plus, près de deux tiers des locataires déclarent que le budget logement a un impact important sur leurs dépenses alimentaires et sur celles consacrées à l’habillement. Un chiffre qui atteint 56% pour les dépenses de santé.

>> Et vous, rencontrez-vous des difficultés pour payer votre loyer? Quels sont les arbitrages que vous réalisez? Racontez-nous votre situation dans les commentaires ci-dessous…