Les ventes de voitures neuves poursuivent leur chute en Europe

AUTOMOBILE Le recul atteint 10,2% au mois de mars dans l'UE, selon les chiffres publiés mercredi l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA)...

avec AFP

— 

Les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 10,2% en mars, enregistrant le 18e mois consécutif de baisse dans l'ensemble des pays de l'Union européenne, à 1,307 million d'unités, a annoncé mercredi l'Association européenne des constructeurs automobiles (Acea).
Les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 10,2% en mars, enregistrant le 18e mois consécutif de baisse dans l'ensemble des pays de l'Union européenne, à 1,307 million d'unités, a annoncé mercredi l'Association européenne des constructeurs automobiles (Acea). — Damien Meyer AFP

Et de 18. Avec cette nouvelle baisse de 10,2% en mars, le marché automobile européen enregistre son 18e mois consécutif de baisse, à 1,307 million d'unités, a annoncé mercredi l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA).

Prime au luxe et au low-cost

Les principaux constructeurs automobiles présents sur le marché automobile européen ont vu leurs immatriculations reculer en mars, hormis les marques de prestige, comme l'allemande Mercedes (+0,6%), ou encore Jaguar (+21,2%).

Parmi les généralistes, l'italien Fiat a résisté (-0,8%), tandis que l'américain General Motors (-12,8%) et le français PSA (-16,0%) ont vu leurs ventes chuter. L'autre français, Renault, a reculé moins que le marché (-9,6%) grâce à la bonne tenue de sa marque low cost Dacia qui enregistre une hausse de 20,2% de ses ventes sur le mois.

La marque sud-coréenne Kia a enregistré une hausse de 3,7%, alors que sa compatriote Hyundai a reculé de 9,5% sur le marché européen.

Exception britannique

Parmi les marchés importants, seul le Royaume-Uni a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 5,9% des ventes en mars (+7,4% sur trois mois), relève l'ACEA.

Des contractions du marché de l'automobile neuve ont, en revanche, été enregistrées en mars en France (-16,2%), en Italie (-4,9%), en Allemagne (-17,1%) ou en Espagne (-13,9%).

Sur l'ensemble du trimestre, les immatriculations en Europe, toutes marques confondues, reculent de 9,8%, avec 2,989 millions de véhicules vendus.

Les immatriculations dans les 27 pays de l'UE connaissent un recul continu depuis un an et demi. Elles sont tombées en 2012 à leur plus bas niveau depuis 1995 avec 12,05 millions de voitures vendues.