UE-Inde: Des avancées dans les discussions sur un accord de libre-échange

© 2013 AFP

— 

Des avancées ont été enregistrées lundi dans les négociations en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et l'Inde, en cours depuis cinq ans, à la suite de la visite à Bruxelles du ministre indien du Commerce, a indiqué la Commission européenne.
Des avancées ont été enregistrées lundi dans les négociations en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et l'Inde, en cours depuis cinq ans, à la suite de la visite à Bruxelles du ministre indien du Commerce, a indiqué la Commission européenne. — Fabrice Coffrini AFP

Des avancées ont été enregistrées lundi dans les négociations en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et l'Inde, en cours depuis cinq ans, à la suite de la visite à Bruxelles du ministre indien du Commerce, a indiqué la Commission européenne. Le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, et le ministre indien du Commerce, Anand Sharma, «ont eu une rencontre positive qui a donné un nouvel élan en vue de faire progresser les négociations», a déclaré le porte-parole de M. De Gucht, John Clancy. «Nous espérons de nouveaux progrès au cours des prochains mois», a-t-il ajouté.

Cette réunion visait à obtenir un accord politique afin de donner une nouvelle impulsion aux négociations, plutôt que de résoudre les points sur lesquelles elles achoppent depuis plus de cinq ans, avait-on indiqué plus tôt lundi de sources européennes. Parmi ces points: le degré de protection de l'industrie automobile, l'ouverture du marché indien des assurances ou encore la question de la propriété intellectuelle. L'Inde et les pays membres de l'UE négocient depuis 2007 pour tenter d'aboutir à un accord de libre-échange qui ferait passer les échanges bilatéraux annuels de 92 milliards de dollars à 237 milliards d'ici 2015. L'Inde avait dit espérer conclure les négociations à la fin 2011.

Les négociations en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Japon, destiné à doper la croissance atone des deux régions, ont par ailleurs débuté concrètement lundi à Bruxelles. Ces négociations doivent durer plusieurs années au rythme de quatre ou cinq sessions par an. La prochaine devrait avoir lieu en juin à Tokyo avant une troisième à l'automne. L'UE veut aussi lancer d'ici juin des négociations avec les Etats-Unis pour créer l'une des plus grandes zones de libre-échange du monde. Elle est aussi engagée dans des négociations pour des accords de libre-échange avec le Canada.