Volkswagen remplace le patron de sa filiale Seat

Avec Reuters

— 

Volkswagen a annoncé ce lundi le remplacement du directeur général de sa filiale espagnole Seat, acquise en 1986 mais déficitaire depuis plusieurs années. James Muir, arrivé à la tête de Seat en septembre 2009, cédera sa place le 1er mai à Jürgen Stackmann, actuel directeur du marketing du groupe VW, a annoncé le constructeur automobile allemand dans un communiqué. Volkswagen n'a fourni aucune raison à l'appui de ce changement, indiquant seulement que James Muir serait appelé à de nouvelles fonctions au sein du groupe.

Victime de l'austérité et de la récession en Espagne, où le marché automobile s'est effondré, Seat est la seule des cinq grandes marques du groupe VW à rester durablement dans le rouge. VW, qui avait acquis Seat dans les années 1980 pour se renforcer sur le marché espagnol alors en plein boom, peine à redresser sa filiale malade des surcapacités de sa principale usine de Martorell.

En 2011, le groupe y a transféré la production du SUV compact d'Audi, l'A3. Des réductions de coûts ont été mises en place par ailleurs et VW a lancé la marque espagnole en Chine, mais toutes ces mesures ont seulement permis à Seat de réduire d'un tiers sa perte en 2012, à 156 millions d'euros. «VW ne gagnera jamais d'argent avec Seat», tranche Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Centre de recherche automobile à l'Université de Duisbourg-Essen. «C'est une marque redondante et VW est certainement irrité par la tournure des événements, mais changer de directeur général ne guérira pas les maux de Seat.»