Il n'y a pas de guerre des monnaies, redit Mario Draghi (BCE)

Avec Reuters

— 

Il n'y a pas actuellement de guerre des monnaies, a assuré lundi le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi. «Il n'y a pas de guerre des monnaies», a-t-il dit lors d'une session de questions-réponses après avoir prononcé un discours à l'Université d'Amsterdam.

«Le taux de change n'est pas un objectif de notre politique mais il est très important pour la stabilité des prix et la croissance», a-t-il expliqué, reprenant une position exprimée en février après de nouveaux plus hauts de l'euro. Le patron de la BCE a également réaffirmé que la banque centrale cherchait à renforcer l'accès au crédit des petites et moyennes entreprises.