Deutsche Bank: Le patron a gagné nettement moins en 2012 qu'en 2011

REMUNERATION Le patron de Deutsche Bank, Anshu Jain, a gagné nettement moins l'an dernier à la tête de la société que l'année précédente quand il n'était encore que chef des activités de banque d'investissement...

© 2013 AFP

— 

Le patron de Deutsche Bank, Anshu Jain, a gagné nettement moins l'an dernier à la tête de la société que l'année précédente quand il n'était encore que chef des activités de banque d'investissement, selon les chiffres publiés par la première banque allemande lundi.
Le patron de Deutsche Bank, Anshu Jain, a gagné nettement moins l'an dernier à la tête de la société que l'année précédente quand il n'était encore que chef des activités de banque d'investissement, selon les chiffres publiés par la première banque allemande lundi. — Daniel Roland AFP

Le patron de Deutsche Bank, Anshu Jain, a gagné nettement moins l'an dernier à la tête de la société que l'année précédente quand il n'était encore que chef des activités de banque d'investissement, selon les chiffres publiés par la première banque allemande lundi.

M. Jain a empoché l'an dernier, tout comme le co-patron Jürgen Fitschen, environ 4,88 millions d'euros, d'après le rapport annuel du groupe publié lundi. Les deux hommes ont pris les rênes de la banque en juin 2012, succédant au Suisse Josef Ackermann, longtemps l'un des patrons les mieux payés d'Allemagne.

M. Jain a longtemps été chef de la division banque d'investissement de Deutsche Bank. A ce titre en 2011, il avait gagné 9,77 millions d'euros, plus de deux fois plus que son salaire de l'an dernier.

Il n'est pas rare que les banquiers d'investissement soient rémunérés autant voire plus que les patrons des établissements bancaires, du moins dans les années fastes.

De surcroît, Deutsche Bank a réalisé en 2012 son plus mauvais résultat annuel depuis 2008, en raison de dépréciations d'actifs et de charges liées à de nombreux litiges juridiques.

MM. Jain et Fitschen ont gagné moins que la moyenne des patrons du Dax, l'indice vedette de la Bourse de Francfort sur lequel est coté Deutsche Bank. Cette moyenne s'est élevée à 5,33 millions d'euros, selon un chiffre compilé le mois dernier par un cabinet de conseil indépendant.