Cession d'EADS: Plus-value nette de 1,8 milliard d'euros pour Lagardère

avec AFP

— 

French media group Lagardere Chief Executive Arnaud Lagardere gestures while speaking during a press conference to present the group's 2012 results on March 7, 2013 at Lagardere Active headquarters in Levallois-Perret, near Paris. AFP PHOTO ERIC PIERMONT
French media group Lagardere Chief Executive Arnaud Lagardere gestures while speaking during a press conference to present the group's 2012 results on March 7, 2013 at Lagardere Active headquarters in Levallois-Perret, near Paris. AFP PHOTO ERIC PIERMONT — Eric Piermont AFP

Le groupe de médias Lagardère a annoncé lundi avoir réalisé lors de la vente de sa participation de ses 7,4% dans le constructeur aéronautique EADS une plus-value nette d'impôts et de frais de transaction de 1,8 milliard d'euros.

Ce montant est un peu moins élevé que les 2 milliards d'euros qui circulaient dans la presse avant le lancement de l'opération. Lagardère ne précise pas comment il entend répartir cette plus-value entre salariés, actionnaires et entreprise (qui va utiliser la part qui lui reviendra pour se désendetter).

Dans son communiqué, le groupe indique simplement que le montant du dividende exceptionnel qui sera servi aux actionnaires sera décidé «dans les prochaines semaines» et sera annoncé avant l'assemblée générale annuelle qui sera réunie en mai.

Ce dividende exceptionnel prendra la forme d'un acompte à valoir sur les résultats de l'exercice 2013. La cession des parts d'EADS, réalisée le mardi 9 avril, a permis au groupe de recevoir en brut 2,283 milliards d'euros.

Lagardère réaffirme par ailleurs son intention de se développer dans des secteurs porteurs tels que le «travel retail» (distribution de livres et d'autres produits destinés aux voyageurs), le numérique et la gestion des droits. Cette stratégie «pourrait se traduire par des acquisitions ciblées lorsque des opportunités se présenteront», ajoute le groupe.