Washington réitère son opposition à la taxation des transactions financières

Reuters

— 

Le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a réaffirmé jeudi l'opposition de Washington à une taxe sur les transactions financières, dite Tobin, notamment défendue par l'Allemagne et la France.

«Je pense que le concept auquel vous faites allusion est très problématique», a déclaré Jack Lew, en réponse à une question d'un élu démocrate de la Chambre des représentants.

Difficultés de mise en oeuvre

Le secrétaire au Trésor a souligné la difficulté pour un pays d'appliquer une telle taxe à des transactions effectuées hors de ses frontières.

La France, l'Allemagne et neuf autres pays de la zone euro doivent appliquer la taxe sur les transactions financières à partir de janvier 2014.