La Bourse de Paris entame la semaine en légère hausse

— 

La Bourse de Paris a terminé sur une timide hausse mardi (+0,11%) dans un marché sans direction, qui a fait preuve de prudence en l'absence d'actualité significative et s'interroge toujours sur l'évolution économique mondiale.
La Bourse de Paris a terminé sur une timide hausse mardi (+0,11%) dans un marché sans direction, qui a fait preuve de prudence en l'absence d'actualité significative et s'interroge toujours sur l'évolution économique mondiale. — Francois Guillot AFP

La Bourse de Paris évolue en hausse mardi lors des premiers échanges ( 0,48%), dans le sillage de Wall Street, malgré les résultats en demi-teinte du producteur d'aluminium Alcoa qui ouvrait la saison des publications des résultats trimestriels d'entreprises aux Etats-Unis.

A 9h16, l'indice CAC 40 prenait 17,43 points à 3.684,21 points. La veille, il avait terminé presque stable ( 0,09%), sans parvenir à rebondir après trois séances de baisse d'affilée.

Dans une journée qui sera dépourvue d'indicateur économique majeur aux Etats-Unis et en zone euro, le marché parisien était soutenu par la hausse de Wall Street la veille.

«Par défaut, en l'absence d'information importante sur l'économie ou les entreprises, les indices américains montent», soulignent les économistes chez le courtier Aurel BGC, pour qui la tendance reste favorable à court terme «malgré les indicateurs économiques plus mitigés de la semaine dernière».

Les valeurs à suivre

Parmi les valeurs, Air France-KLM rebondissait ( 2,31% à 6,72 euros). En mars, son trafic passager a progressé de 2,2% en mars, mais le fret s'est effondré de 12,1%.

Plusieurs poids lourds de la cote soutenaient le marché parisien, à l'image de BNP Paribas ( 1,06% à 39,58 euros), France Télécom ( 0,92% à 7,64 euros), Sanofi ( 0,98% à 78,57 euros) et Schneider Electric ( 0,88% à 56,34 euros).

Suez Environnement prenait 0,22% à 9,92 euros après avoir signé avec la municipalité polonaise de Poznan (ouest) un contrat de 850 millions d'euros pour y construire et exploiter pendant 25 ans un incinérateur.

TF1 ( 2,54% à 8,10 euros) profitait d'un relèvement de recommandation à «neutre», contre «sous-pondérer», par HSBC.

EADS (-3,14% à 37,50 euros) signait la plus forte baisse de l'indice vedette parisien. Lagardère ( 0,28% à 28,60 euros) a enclenché lundi la mise en vente attendue de la totalité de sa participation dans le groupe européen d'aéronautique et de défense, soit 7,35 % du capital, par le biais d'un placement privé auprès d'investisseurs qualifiés.