Alexandre de Juniac: Le PDG d'Air France ne veut pas s'augmenter

REMUNERATION Alexandre de Juniac, PDG d'Air France et prochainement d'Air France-KLM, estime qu'il ne serait pas «opportun de recevoir une augmentation»...

C.B.

— 

Alexandre de Juniac, PDG d'Air France, le 8 mars 2012.
Alexandre de Juniac, PDG d'Air France, le 8 mars 2012. — PRM/SIPA

Alexandre de Juniac, PDG d'Air France et futur patron d'Air France-KLM, estime qu’il ne serait pas «opportun de recevoir une augmentation». C’est ce qu’il a déclaré dimanche, dans l’émission Capital diffusée sur M6.

Le patron perçoit actuellement une part fixe de 600.00 euros (brut) et a expliqué sur M6 qu’il avait renoncé à 135.000 euros, soit la moitié de la part variable qui devait lui être attribuée. Il dit avoir fait ce choix pour contribuer lui aussi aux efforts demandés aux salariés tout en rappelant que les 50 dirigeants d’Air France avaient accepté des baisses de leurs rémunérations tandis que les autres employés voient leurs salaires gelés.

Reste qu’avec 600.000 euros, la rémunération d’Alexandre de Juniac sera toutefois supérieure à celle de l’actuel PDG d’Air France-KLM Jean-Cyril Spinetta (200.000 euros). Alexandre de Juniac prendra les rennes d’Air-France-KLM à partir du 1er juillet.