Heuliez annonce un dépôt de bilan

SOCIAL La direction de l'équipementier automobile Heuliez a annoncé lundi au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire son intention de déposer le bilan de cette entreprise de près de 300 salariés...

© 2013 AFP

— 

La direction de l'équipementier automobile Heuliez devait annoncer lundi au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire son intention de déposer le bilan de cette entreprise de près de trois cents salariés, pour la troisième fois depuis 2006, a-t-on appris de source proche du dossier.
La direction de l'équipementier automobile Heuliez devait annoncer lundi au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire son intention de déposer le bilan de cette entreprise de près de trois cents salariés, pour la troisième fois depuis 2006, a-t-on appris de source proche du dossier. — Alain Jocard AFP

La direction de l'équipementier automobile Heuliez a annoncé lundi au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire son intention de déposer le bilan de cette entreprise de près de 300 salariés, pour la troisième fois depuis 2006, a-t-on appris de source syndicale.

Le dépôt de bilan a été annoncé à un correspondant de l'AFP par des sources syndicales, qui ont expliqué qu'il intervenait faute d'accord entre l'Etat et le groupe français Baelen Gaillard Industrie (BGI) auquel appartient Heuliez depuis juin 2010.

Selon une source proche du dossier ayant participé pendant le week-end à des discussions pour tenter de collecter entre 1 et 1,5 million d'euros et éviter que la société soit en cessation de paiement, aucune solution n'a été trouvée, comme l'a révélé le Monde dans son édition datée de mardi.

La direction de l'équipementier de Cerizay (Deux-Sèvres), pour lequel l'ex candidate PS à la présidence Ségolène Royal s'était mobilisée, était pourtant en négociation avec Volkswagen en vue de la signature d'un important contrat de fourniture de pièces détachées, qui devait éventuellement aboutir au deuxième trimestre.

Heuliez emploie 283 CDI et 12 CDD à Cerizay. Les salaires du mois de mars, qui doivent être versés le 11 avril, pourraient être retardés.

En grandes difficultés depuis 2006, l'équipementier avait été sauvé en 2010. Le groupe BGI avait alors repris ses «activités historiques» (emboutissage, ferrage, assemblage, carrosserie) et un consortium allemand a repris la production de véhicules électriques.

Heuliez a cédé fin 2012 son activité aéronautique à Eurocopter et se consacre essentiellement à la transformation de véhicules industriels (cabines d'engins, carrosserie ferroviaire et militaire, châssis pour voitures sans permis).