Les Audi et Porsche prisées au premier trimestre

AUTOMOBILE Les constructeurs haut de gamme Audi et Porsche, tous deux filiales de l'allemand Volkswagen, ont fait part lundi de ventes en nette hausse sur l'ensemble du premier trimestre...

© 2013 AFP

— 

Les constructeurs automobiles haut de gamme Audi et Porsche, tous deux filiales de l'allemand Volkswagen, ont fait part lundi de ventes en nette hausse sur l'ensemble du premier trimestre, grâce à la demande en Chine et aux Etats-Unis qui compensent un marché terne en Europe.
Les constructeurs automobiles haut de gamme Audi et Porsche, tous deux filiales de l'allemand Volkswagen, ont fait part lundi de ventes en nette hausse sur l'ensemble du premier trimestre, grâce à la demande en Chine et aux Etats-Unis qui compensent un marché terne en Europe. — Don Emmert AFP

Les constructeurs automobiles haut de gamme Audi et Porsche, tous deux filiales de l'allemand Volkswagen, ont fait part lundi de ventes en nette hausse sur l'ensemble du premier trimestre, grâce à la demande en Chine et aux Etats-Unis qui compensent un marché terne en Europe.

Après un mois de janvier très dynamique, puis un mois de février en repli, les livraisons d'Audi en mars se sont élevées à 147.700 unités en mars, soit une hausse de 3% sur un an. Au total, cela marque «le plus solide premier trimestre de l'histoire» du constructeur, avec une progression de 6,8% à 369.500 voitures, affirme Audi dans un communiqué.

«Après ces livraisons record au premier trimestre, nous voulons poursuivre avec cette évolution positive des ventes sur les mois qui viennent», a commenté, dans le communiqué, Luca de Meo, responsable de la marque.

Audi compte notamment pour cela sur son nouveau modèle A3 Sportback, en cours de lancement, mais aussi sur sa berline familiale A4 et ses modèles de SUV compacts, notamment le Q5 dont les ventes ont grimpé de 15,6% au premier trimestre.

En Chine, son premier marché, la marque aux anneaux a enregistré en mars une progression de 10,7% de ses ventes par rapport à l'année dernière, à 34.864 véhicules.

Aux Etats-Unis, la hausse a été encore plus forte, avec +14,4% à 13.253 voitures. Cela a permis de compenser le repli de 3,2% des ventes à destination de l'Europe (avec notamment des reculs de 1,7% en Allemagne, de 17% en France et de 11% en Italie) à un total de 24.701 véhicules livrés en mars.

Sur l'ensemble du premier trimestre, Audi a tout de même réussi, soutenu par les marchés britannique et russe, à stabiliser ses livraisons en Europe (+0,7% à 187.600 voitures).

De son côté, Porsche a aussi pu compter sur la Chine et les Etats-Unis pour soutenir ses ventes, qui ont augmenté de 21,1% à 37.009 voitures sur l'ensemble du premier trimestre et de 19,8% à 14.494 sur le seul mois de mars.

Le mois dernier, les livraisons en Chine, deuxième marché de Porsche, ont notamment augmenté de 17,9%, tandis que celles aux Etats-Unis, son premier marché, ont bondi de 41,7%. Les ventes en Europe ont limité leur hausse à 2,1%.

A la différence de ses concurrents allemands, Mercedes, filiale de Daimler, peine au contraire en Chine, ce qui s'est encore reflété dans le recul de 11,5% de ses ventes dans ce pays au premier trimestre.

Au total, le constructeur a tout de même enregistré le meilleur mois de mars de son histoire, avec une hausse de 6,5% à 139.920 véhicules, avait-il indiqué vendredi.