UPS pourrait faire appel de l'interdiction de sa fusion avec TNT

JUSTICE Le groupe américain de messagerie UPS va faire appel auprès des autorités européennes...

© 2013 AFP

— 

Le groupe américain de messagerie UPS va faire appel auprès des autorités européennes de l'interdiction de sa fusion avec son concurrent néerlandais TNT Express, sans pour autant envisager une relance de son offre sur la société, rapporte lundi le Wall Street Journal.
Le groupe américain de messagerie UPS va faire appel auprès des autorités européennes de l'interdiction de sa fusion avec son concurrent néerlandais TNT Express, sans pour autant envisager une relance de son offre sur la société, rapporte lundi le Wall Street Journal. — Justin Sullivan GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Le groupe américain de messagerie UPS va faire appel auprès des autorités européennes de l'interdiction de sa fusion avec son concurrent néerlandais TNT Express, sans pour autant envisager une relance de son offre sur la société, rapporte lundi le Wall Street Journal.

UPS veut ainsi «garantir qu'il n'y aura pas de précédent susceptible d'impacter de futures acquisitions», a indiqué Peggy Gardner, une des porte-paroles d'UPS, citée par le quotidien économique américain.

Cet appel ne doit pas toutefois être interprété «comme le signal d'un intérêt renouvelé (d'UPS) dans une acquisition de TNT Express», a-t-elle ajouté.

Le groupe américain avait abandonné en janvier son projet d'acquisition de TNT Express, un projet à 6,77 milliards de dollars, en raison des réticences de la Commission européenne, inquiète pour ses effets sur la concurrence. L'opération avait été formellement bloquée peu après par Bruxelles.

L'appel d'UPS va être examiné par la Cour générale de justice de Luxembourg et le processus pourrait prendre plus d'un an, note le WSJ.